IV.20.vi Nouvelle Droite – Avalon Gemeinschaft

Devenez complotiste avec le Volume IVChapitre 20 – Partie vi de l’incroyable Ordo ab Chao de l’auteur canadien David Livingstone, qui depuis 30 ans dévoile les coulisses de l’Histoire et vient de nous donner les droits de son intégrale traduction.

ahmed_huber
Ahmed Huber (1927 – 2008)

De Benoist, dont la thèse d’un rapprochement germano-soviétique anti-américain reflétait les vues d’exemples de la Révolution Conservatrice Allemande, comme son ami personnel Armin Mohler. La politique de la troisième position voyait les États-Unis et le capitalisme libéral comme l’ennemi principal, cherchant à conclure une alliance avec l’Union soviétique et promouvant la solidarité avec les mouvements révolutionnaires communistes du Tiers-Monde, notamment en Asie et en Amérique latine, et les opposants arabes à Israël 1. Avec une politique à la fois anti-américaine et anti-soviétique, Thiriart a cherché à soutenir les révolutionnaires radicaux en Amérique latine, les mouvements de la puissance noire aux États-Unis et a servi de conseiller au Fatah de l’OLP dans les années 1970. L’ancien secrétaire général de la GRECE, Pierre Vial, a fait l’éloge de Che Guevara, des Brigades Rouges Italiennes et de la Faction de l’Armée Rouge Allemande pour leur volonté de mourir en luttant contre la démocratie libérale capitaliste 2.

franois-genoud-cf46b1be-e807-4207-8d82-c28c8328909-resize-750
Huber était un ami de François Genoud (1915 – 1996), un des principaux bienfaiteurs de la diaspora nazie par le biais du réseau ODESSA et un partisan des terroristes du Moyen-Orient.

Le néo-nazi Ahmed Huber, ami de François Genoud, était un fervent partisan de la Troisième Position par le biais d’une alliance avec des extrémistes islamiques 3. Ancien journaliste censé s’être converti à l’Islam, en changeant son nom d’Albert, Huber était une figure bien connue des milieux néofascistes européens. Mais Huber est aussi membre d’un groupe composé d’anciens vétérans SS qui se nomme Avalon Gemeinschaft, qui se réclame de la « grande tradition celtique », et à chaque solstice il rencontre sous la lune dans un bosquet de forêt quelques centaines de druides européens, avec lesquels il prépare la « fin de notre déclin » 4. Les fondateurs d’Avalon ont également adopté le jargon de la « Nouvelle Droite » associé au GRECE d’Alain de Benoist et à l’homologue allemand du GRECE, le Thule Seminar de Pierre Krebs 5.

Huber « se considère essentiellement comme un médiateur entre l’islam et les groupes de droite », selon l’Office Allemand pour la Protection de la Constitution 6. Huber a expliqué à ses compatriotes européens que leurs « ennemis ne sont pas les Turcs, mais plutôt les politiciens américains et allemands avec un « cerveau » américain ». Huber espérait établir une alliance entre la droite européenne anti-immigration et les islamistes, en partant du principe que l’émigration des musulmans vers l’Occident prendrait fin une fois que les partis islamistes prendraient le pouvoir. Les vues de Huber ont été fortement influencées par sa rencontre en 1965 avec le Mufti al Husseini. Huber avait également tissé des liens étroits avec la révolution iranienne et l’ayatollah Khomeini, qu’il considérait comme « un homme fantastique » 7.

youssef-nada
Youssef Nada, dont la banque Al Taqwa avait canalisé des fonds vers des organisations extrémistes musulmanes dans le monde entier, dont le Hamas en Palestine.

Huber a également été influencé par un autre ancien nazi converti à l’Islam, Johann von Leers, qui avait travaillé avec Skorzeny à la gestion de la propagande anti-israélienne en Égypte 8. Von Leers a été accueilli en Égypte par al-Husseini et il est devenu le conseiller politique du département de l’information sous Gamal Abdel Nasser 9. Huber a siégé au conseil d’administration de Nada Management, fondée par Youssef Nada, un Italien naturalisé et membre des Frères Musulmans égyptiens et de Gama al Islamiya. Jeune homme, il avait rejoint la branche armée de « l’appareil secret » des Frères Musulmans, puis avait été recruté par les services de renseignements militaires allemands. Lorsque le Grand Mufti el-Husseini a dû fuir l’Allemagne en 1945, alors que la défaite nazie se profilait à l’horizon, Nada aurait personnellement participé à l’organisation, par l’intermédiaire des SS, de sa fuite via la Suisse vers l’Égypte puis la Palestine 10. Nada a été président d’Al Taqwa, une banque qui avait canalisé des fonds vers des organisations extrémistes musulmanes dans le monde entier, dont le Hamas en Palestine. Le Hamas, une autre faction importante des Frères Musulmans, a été créé par le Mossad, les services secrets israéliens. Le Mossad, comme beaucoup d’autres services de renseignement occidentaux, a également entretenu une relation de longue date avec les Frères Musulmans. Selon Robert Dreyfuss, dans Devil’s Game: How the United States Helped Unleash Fundamentalist Islam : « Et de 1967 à la fin des années 1980, Israël a aidé les Frères musulmans à s’établir dans les territoires occupés. Il a aidé Ahmed Yassin, le chef des Frères, à créer le Hamas, pariant que son caractère islamiste affaiblirait l’OLP » 11.

degrelle_leon
Léon Degrelle (1906 – 1994), fondateur du Rexisme.

Huber a également affirmé avoir rencontré le leader belge des Waffen SS, Léon Degrelle, le fondateur du Rexisme – un mouvement belge catholique de collaboration – et un des principaux leaders de la droite d’après-guerre 12. Après l’effondrement du régime nazi, Degrelle s’est exilé dans l’Espagne franquiste où il est resté une figure importante de la politique néo-nazie. Degrelle avait été amené à Madrid par Skorzeny qui en avait fait son principal assistant. Degrelle est devenu un grand organisateur du rapprochement entre les groupes palestiniens et les néo-nazis entre les années 1950 et 1980 13. Pendant son séjour dans l’Espagne franquiste, Degrelle a maintenu un niveau de vie élevé et a fréquemment participé à des réunions publiques et privées dans un uniforme blanc portant ses décorations allemandes. D’anciens SS flamands, des dirigeants du Vlaamse Militanten Orde (VMO), le principal groupe d’action néonazi flamand des années 1970 et 1980, le Vlaams Blok/Belang (VB) et d’autres organisations nationalistes ont rendu visite à Degrelle en Espagne 14.

degrelle-spain
Degrelle et ses partisans néo-nazis espagnols, dont Hervé Van Laethem (premier de la gauche), leader du VMO.

Degrelle est devenu actif au sein du Círculo Español de Amigos de Europa (CEDADE), un groupe néo-nazi espagnol, et a dirigé son imprimerie à Barcelone. Le CEDADE, fondé en 1966 sous le régime franquiste et prétendument comme une société pour l’appréciation de Richard Wagner, a été influencée par Skorzeny, qui en était un membre fondateur 15. Parmi les personnes associées au groupe figurait Klaus Georg Barbie, le fils de Klaus Barbie 16. Sous le nom d’Ediciones Wotan, elle a publié des ouvrages de Degrelle et de Francis Parker Yockey et a collaboré étroitement avec le Liberty Lobby aux États-Unis 17.

David LIVINGSTONE

1 – Spencer Sunshine. “Rebranding Fascism: National-Anarchists” Political Research Associates (January 28, 2008).

2 – Bar-On. “The Ambiguities of the Nouvelle Droite, 1968-1999,” p. 343.

3 – “Group Forms Ties Between Islamic, Neo-Nazi Extremists.” CNN.com/Transcripts (Aired February 28, 2002).

4 – Labeviere. Dollars for Terror (New York: Algora Publishing. 2000), p. 143.

5 – Kerry Koogan. “Achmed Huber, The Avalon Gemeinschaft, and the Swiss ‘New Right’.” Spitfire List (May 1, 2002). Retrieved from: http://spitfirelist.com/news/achmed-huber-the-avalon-gemeinschaft-and-the-swiss-new-right/

6 – Martin A. Lee. “The Swastika & the Crescent,” Intelligence Report. Spring 2002, Issue 105.

7 – “Group Forms Ties Between Islamic, Neo-Nazi Extremists.” CNN.com/Transcripts (Aired February 28, 2002).

8 – “FTR #721 A Mosque in Munich,” Dave Emory. Spitfire List (August 30, 2010). Accessed 1 october 2011.

9 – “Who’s who in Nazi Germany,” Robert Solomon Wistrich (Psychology Press, 2002). p. 152-153.

10 – Richard Labeviere. Dollars for Terror. p. 143.

11 – p. 191.

12 – Kevin Coogan. “The Mysteries Achmed Huber: Friend to Hitler, Allah… and Bin Laden.” Autonomedia (June 8, 2002). Retrieved from http://dev.autonomedia.org/node/998

13 – Alexandre del Valle. “The Reds, The Browns and the Greens or The Convergence of Totalitarianisms.” (December 5, 2004). Retrieved from https://www.alexandredelvalle.com/single-post/2004/12/06/The-Reds-The-Browns-and-the-Greens-or-The-Convergence-of-Totalitarianisms

14 – “Les fidèles adeptes du «degrellisme» de 1945 à nos jours.” Resistance (April 3, 2009). Retrieved from http://www.resistances.be/unnaziwallon04.html

15 – Martin A. Lee. The Beast Reawakens, p. 186.

16 – Geoffrey Harris. The Dark Side of Europe – The Extreme Right Today (Edinburgh: Edinburgh University Press, 1994), p. 130.

17 – Martin A. Lee. The Beast Reawakens, p. 186.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s