IV.19.ii Prieuré de Sion – Mouvement Social Révolutionnaire (MSR)

Devenez complotiste avec le Volume IVChapitre 19 – Partie ii de l’incroyable Ordo ab Chao de l’auteur canadien David Livingstone, qui depuis 30 ans dévoile les coulisses de l’Histoire et vient de nous donner les droits de son intégrale traduction.

abellio-parvulesco
Raymond Abellio et Jean Parvulesco

Raymond Abellio, membre de l’X-Crise, pseudonyme de l’écrivain français Georges Soulès, était également membre du conseil d’administration du magazine Atlantis de Le Cour 1. Abellio était également le leader du Mouvement Social Révolutionnaire (MSR), issu de la Cagoule. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les membres de la Cagoule étaient divisés. Certains d’entre eux ont rejoint divers mouvements fascistes. Schueller et Deloncle ont fondé le MSR, qui a mené diverses activités pro-nazies en France occupée. Le MSR, qui a obtenu le soutien de l’ambassadeur du Troisième Reich en France, Otto Abetz, et du chef de la Gestapo, Reinhardt Heydrich, a soutenu l’idée du Nouvel Ordre nazi en Europe, convaincu que la France pouvait redevenir une grande puissance aux côtés du Troisième Reich 2.

Le fondateur de L’Oréal, Eugène Schueller, qui a financé la Cagoule, a invité Abellio à rejoindre le MSR, et qui en est devenu le leader en 1942 après l’assassinat de Deloncle 3. Abellio a participé à la tentative de Marcel Déat de créer un parti collaborateur unifié. En avril et septembre 1943, il participe aux Journées du Mont-Dore, une assemblée de personnalités collaborationnistes sous le patronage de Philippe Pétain. Après la Libération, Abellio est condamné à 20 ans de prison par contumace pour collaborationnisme et s’évade en Suisse. Il est gracié en 1952 et entame une carrière littéraire. Abellio était aussi un ami de l’anthropologue Claude Lévi-Strauss, qui a développé la théorie du « tabou de l’inceste » 4.51ss2-xmy3l._sl250_

Selon Guy Patton, auteur de Masters of Deception, Abellio et son protégé l’auteur occulte français Jean Parvulesco, faisaient partie d’un réseau qui a tenté de créer une Nouvelle Europe, dirigée par un prêtre-roi, par lequel ils ont exploité divers mythes modernes, comme le Prieuré de Sion, qu’ils ont exploité pour exercer leur influence et pour l’argent et le pouvoir 5. Certains chercheurs font remonter Abellio à l’Apollon gaulois mentionné par César, ou au Bélis ou Bélénus mentionné par Tertullien et Hérodian 6. Dans sa tentative de relier les légendes du Graal aux Cathares, Otto Rahn a identifié le culte d’Abellion dans les Pyrénées avec la forme latinisée de Belénus-Apollo, qu’il a assimilée à Lucifer 7. Abellio a voulu remplacer le célèbre slogan républicain « Liberté, Egalité, Fraternité » par « Prière, Guerre, Travail », pour représenter une nouvelle société construite sur le principe synarchiste d’une hiérarchie absolue dirigée par un prêtre-roi. Il s’est également intéressé à la possibilité d’un code numérique secret dans la Bible, un sujet qu’il a développé dans La Bible, document chiffré en 1950, puis dans Introduction à une théorie des nombres bibliques, en 1984. Il proposait notamment que le nombre de la bête, 666, soit le nombre clé de la vie, manifestation de la Sainte Trinité 8.

David LIVINGSTONE

1 – Philip Coppens. “Raymond Abellio: a modern Cathar?” PhilipCoppens.com.

2 – Antony Beevor. The Second World War (New York: Little, Brown & Company, 2008).

3 – Stephan Chalandon and Philip Coppens. “French Visions for a New Europe.” The Occidental Quarterly (December 7, 2009).

4 – Philip Coppens. “Raymond Abellio: A Modern Day Cathar?” New Dawn 110 (September-October 2008).

5 – Chalandon & Coppens. “French Visions for a New Europe.”

6 – Lorena Stookey. Thematic Guide to World Mythology (Westport, CT: Greenwood Press, 2004), p. 107.

7 – Otto Rahn. Crusade Against the Grail: The Struggle between the Cathars, the Templars, and the Church of Rome (Simon and Schuster, 2006); Otto Rahn. Lucifer’s Court: A Heretic’s Journey in Search of the Light Bringers (Simon and Schuster, 2008).

8 – Raymond Abellio, « Le rugby et la maîtrise du temps », Cahiers Raymond Abellio, (novembre 1983), p. 75-76.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s