IV.14.iv Make Love, Not War – Situationnisme

Devenez complotiste avec le Volume IVChapitre 14 – Partie iv de l’incroyable Ordo ab Chao de l’auteur canadien David Livingstone, qui depuis 30 ans dévoile les coulisses de l’Histoire que nous publions pour la première fois en français.

students-1968
Mai 68 fait référence à la période de sept semaines de troubles civils dans toute la France à partir du 2 mai 1968, comprenant des manifestations, des grèves générales et l’occupation d’universités et d’usines.
debord
Guy Debord

La Nouvelle Gauche européenne est apparue d’abord en Allemagne de l’Ouest, et est devenue un prototype pour les étudiants radicaux européens, comme l’Internationale Situationniste (IS), une organisation internationale de révolutionnaires sociaux, active depuis sa formation en 1957 jusqu’en 1972. L’Internationale Situationniste est née en 1957 de la fusion de l’Internationale Lettriste de Guy Debord et de l’International Movement for an Imaginist Bauhaus (IMIB) d’Asger Jorn, deux groupes artistiques continentaux d’après-guerre. La sémiotique a également eu une influence majeure sur le Situationnisme de Guy Debord, notamment à travers l’œuvre de son contemporain Roland Barthes 1. L’Internationale Situationniste a atteint le sommet de son influence en 1967 et 1968, avec la publication de son texte le plus significatif, La Société du Spectacle de Debord, d’après un terme inventé par Barthes, et qui a eu une grande influence sur les protestations étudiantes et les grèves générales massives de mai 1968 en France. « New Solidarity », un document du National Caucus of Labor Committee, rapportait que l’Internationale Situationniste était un « contre-gang de porcs créé par la CIA à partir de rien » 2.

41zgqvse8bl._sl250_Les racines intellectuelles de l’Internationale Situationniste sont issues du marxisme et des mouvements artistiques d’avant-garde, notamment le dadaïsme, le surréalisme et le lettrisme, un mouvement d’Avant-Garde français créé à Paris au milieu des années 1940 par l’immigrant roumain Isidore Isou (alias Isidore Goldstein). Isou estimait que l’Abraham Abulafia était un précurseur de son art :

Peut-être aurais-je été Abraham, fils de l’Abulafia de Saragosse, lui qui partit à la recherche du fleuve mystique, le Sabbat, et qui voulut obtenir la connaissance de l’essence voilée de Dieu, par la permutation des lettres de l’alphabet et des chiffres du Talmud (N’est-ce pas mon lettrisme ?) 3.

isidore_isou2c_1951
Isidore Isou (alias Isidore Goldstein)

Selon l’auteur et historien occultiste Stewart Home, qui avait été associé aux Situationnistes, le Lettrisme était une forme avancée de la Kabbale, dont le but réel est caché aux non-initiés sous le couvert d’un mouvement « artistique » 4. Selon Stewart Home, l’Internationale Situationniste était une organisation maçonnique. Le document fondateur de l’Internationale Situationniste a été écrit par Ivan Chtcheglov, un représentant du Lettrisme. Comme l’explique Stewart Home, Chtcheglov a révélé que les « Chefs Secrets«  qui contrôlaient l’Internationale Situationniste étaient basés au Tibet, comme cela avait également été le cas pour l’Hermetic Order of the Golden Dawn 5.

Les Lettristes sont responsables de l’affaire Notre-Dame en 1950, un coup de théâtre situationniste où, lors de la grand-messe de Pâques à Notre-Dame de Paris, devant dix mille personnes et diffusée à la télévision nationale, leur membre et ancien dominicain Michel Mourre se fit passer pour un moine, « se mit devant l’autel et lut un pamphlet proclamant que Dieu était mort » 6. André Breton s’est manifesté de manière très visible en solidarité avec l’action dans une lettre qui a suscité un grand débat dans le journal Combat 7.

combatLe premier numéro de l’Intertionale Situationiste, publié en juin 1958, comportait un article non signé intitulé « La lutte pour le contrôle des nouvelles techniques de conditionnement » qui reprend une discussion de l’étude de Sergei Chakhotin sur la propagande et le contrôle des comportements, Le viol des masses. L’Internationale Situationniste estime que la notion de séparation de l’expression artistique et de la politique a été délibérément cultivée par les sociétés capitalistes pour les protéger de la critique. Au lieu de cela, les masses ont été trompées par le « spectacle », par lequel elles entendaient les médias de masse, une critique qui est un développement et une application du concept de Marx de « fétichisme des marchandises », de « réification » et d’« aliénation », tel qu’articulé par Georg Lukács. L’affirmation selon laquelle l’aliénation est une conséquence de l’apogée du capitalisme, telle que théorisée par Herbert Marcuse de l’Ecole de Francfort, est centrale. Les Situationnistes ont soutenu que le capitalisme avancé fabriquait de faux désirs ; littéralement dans le sens d’une publicité omniprésente et de la glorification du capital accumulé, et plus largement dans l’abstraction et la réification des expériences plus éphémères de la vie authentique en marchandises.

En réponse, l’activité situationniste consistait à mettre en place des « situations », des environnements temporaires favorables à l’accomplissement des véritables et authentiques désirs humains 8. Par exemple, la technique du spectacle, parfois appelée « récupération », est contrée par les Situationnistes par le « détournement » 9. Développé pour la première fois dans les années 1950 par l’Internationale Lettriste, le détournement consiste à « retourner les expressions du système capitaliste contre lui-même », comme le fait de retourner les slogans et les logos contre les publicitaires ou l’Establishment politique 10. Le détournement a été utilisé de façon prédominante pour mettre en place des farces politiques subversives, une tactique influente qui a été réprimée par le mouvement Punk à la fin des années 1970 et a inspiré le Jamming Movement culturel à la fin des années 1980.

David LIVINGSTONE

1 – Philippe Sollers. “L’antifascisme de Barthes.” Le Monde, Hors-Série Roland Barthes, (July-August, 2015).

2 – “New Solidarity” (paper of the National Caucus of Labor Committees) (28 August and 6 September 1974).

3 – Isou. Agregation. Cited in Sami Sjöberg. The Vanguard Messiah: Lettrism between Jewish Mysticism and the Avant-Garde (Berlin: Walter de Gruyter GmbH & Co KG, 2015), p. 47.

4 – Stewart Home. “Occult Secrets of the Avant-Garde.” Retrieved from http://www.stewarthomesociety.org/neoism/holborn.htm

5 – Ibid.

6 – Greil Marcus. Lipstick Traces: A Secret History of the 20th Century (1989) pp. 279–86.

7 – André Breton. “Lettre a Louis Pauwels” sur le «”scandale” de Notre Dame»” Combat, (April 12, 1950), OC III, pp. 1024–5.

8 – Guy Debord. “Preliminary Problems in Constructing a Situation.” Internationale Situationniste #1 (Paris, June 1958).

9 – Robert Chasse, Bruce Elwell, Jonathon Horelick & Tony Verlaan. “Faces of Recuperation.” American section of the Situationist International, issue #1 (New York, June 1969).

10 – Douglas B. Holt. Cultural Strategy Using Innovative Ideologies to Build Breakthrough Brands (Oxford University Press, 2010), p.2

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s