II.13.vii Age de la Déraison – Illuminati

Devenez complotiste avec le Volume IIChapitre 13 – Partie vii de l’incroyable Ordo ab Chao de l’auteur canadien David Livingstone, qui depuis 30 ans dévoile les coulisses de l’Histoire et vient de nous donner les droits de son intégrale traduction.

johann_adam_weishauptEn 1777, c’est dans la Loge Theodore of Good Counsel qu’Adam Weishaupt, professeur de droit canonique et de philosophie pratique à l’université d’Ingolstadt, a été initié, et qu’il a uni à sa propre loge, les fameux Illuminati [aussi appelés Illuminés de Bavière], qu’il avait fondée l’année précédente 1. Weishaupt, qui a fondé les Illuminati dans le but de subvertir les religions du monde, a pu contraindre ses dupes à se conformer involontairement à son projet en suivant un système d’endoctrinement par degrés, et en feignant d’offrir des interprétations éclairées du christianisme sur des principes politiques humanitaires. Dans ses propres mots, Weishaupt s’est vanté : « Oh ! les hommes, de quoi ne pouvez-vous pas être persuadés ? » 2Bien que né juif, Weishaupt a été éduqué par les jésuites dès son plus jeune âge et a été qualifié de « jésuite déguisé » par son plus proche associé, le baron von Knigge 3. Le pape Clément XIV a dissous les jésuites en 1773, mais trois ans plus tard, Weishaupt a annoncé la fondation de l’Ordre des Perfectibilistes, prenant le Hibou de Minerve comme symbole. John Robison, qui en 1798 exposa l’évolution des Illuminati dans Proof of a Conspiracy, fit remarquer à propos de la franc-maçonnerie allemande : « Je la voyais très liée à de nombreux événements et schismes dans l’église chrétienne ; je voyais que les Jésuites s’y étaient mêlés à plusieurs reprises ; et que la plupart des innovations et dissensions exceptionnelles étaient apparues à peu près au moment où l’ordre de Loyola fut supprimé ; de sorte qu’il devrait sembler que ces frères intrigants avaient tenté de maintenir leur influence avec l’aide de la franc-maçonnerie.” 4

owl-minerva-1
Le hibou de Minerve perché sur un livre était un emblème utilisé par les Illuminati bavarois dans leur degré « Minerval ».

Weishaupt avait décidé de se joindre aux francs-maçons pour acquérir du matériel afin d’étendre son propre rituel. Au début du mois de février 1777, il fut admis au rite de la Stricte Observance. Weishaupt fut persuadé par l’une de ses premières recrues, son ancien élève Xavier von Zwack, que son propre ordre devait entrer en relations amicales avec la franc-maçonnerie et obtenir la dispense pour créer leur propre loge. Un mandat fut obtenu de la Grande Loge de Prusse appelée le Royal York for Friendship, et la nouvelle loge fut appelée Theodore of the Good Counsel, qui fut rapidement remplie d’Illuminati. En établissant des relations maçonniques avec la loge l’Union à Francfort, qui était affiliée à la Grande Loge d’Angleterre, la loge Theodore of the Good Counselfut reconnue de façon indépendante et put déclarer son indépendance. La loge Theodore of the Good Counsel a été nommée dans l’intention de flatter Charles Théodore, électeur de Bavière (1724 – 1799). Charles Théodore succède à son père comme comte palatin de Sulzbach en 1733 et hérite du Palatinat électoral et des duchés de Jülich et de Berg en 1742, à la mort de Charles III Philippe (1661 – 1742), électeur palatin. Après la mort de Frédéric V en 1632, sa femme Elizabeth Stuart et sa fille Elizabeth de Bohème, travaillèrent sans relâche pour que le Palatinat soit rendu à son fils Charles Louis, et à la cause protestante. Lorsque la paix de Westphalie mit fin à la guerre en 1648, Charles Louis reconquit le Bas-Palatinat, mais il était moins prioritaire que les autres. Lorsque Philippe, duc d’Orléans, épouse Élisabeth Charlotte du Palatinat, son père Charles Ier Louis, électeur palatin (1617 – 1680), fils d’Élisabeth de Bohême, réclame la moitié du Palatinat pour la France. L’héritier direct du Palatinat est le père de Charles III, Philippe Guillaume (1615 – 1690), comte palatin catholique de Neuburg, duc de Jülich et Berg, qui passe ainsi d’un territoire protestant à un territoire catholique. Sa fille aînée, Éléonore, épousa l’empereur Léopold, tandis qu’une autre, Marie-Anne, épousa Charles II d’Espagne en 1690.

En tant que nouvelle loge mère, la loge Theodore of the Good Counsel pouvait désormais créer ses propres loges. Les efforts de recrutement parmi les francs-Maçons de Francfort se résument à l’allégeance d’Adolph Freiherr Knigge, qui semble croire aux « Supérieurs les plus Sereins » que Weishaupt prétend servir, bien que Weishaupt cache les secrets des degrés supérieurs. En 1781, lorsque Knigge protesta, Weishaupt finit par avouer que ses supérieurs et la prétendue antiquité de l’ordre étaient des fictions, et que les degrés supérieurs n’avaient pas encore été écrits 5.

David LIVINGSTONE

1 – Comte de Mirabeau. De La Monarchie Prussienne, sous Frederic Le Grand Avec Un Appendice (Londong: 1788) Vol. at 96-98, viz., 97.2Nachtrag von weitern Originalschriften, I. 76.

3 – “Illuminati.” Catholic Encyclopedia.

4 – Robison. Proofs of a Conspiracy.

5 – René le Forestier, Les Illuminés de Bavière et la franc-maçonnerie allemande, Paris, 1914, Book 3 Chapter 2, pp. 202–26.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s