II.16.v Carbonari – Communisme

Devenez complotiste avec le Volume IIChapitre 16 – Partie v de l’incroyable Ordo ab Chao de l’auteur canadien David Livingstone, qui depuis 30 ans dévoile les coulisses de l’Histoire et vient de nous donner les droits de son intégrale traduction.

marx-and-engels-paper
Karl Marx et Friedrich Engels
moses-hess
Moses Hess (1812 – 1875)

Un important partisan du socialisme fut Moïse Hess qui collabora avec un certain nombre de philosophes radicaux associés à Marx et Engels, dont P.J. Proudhon, Bruno Bauer, Etienne Cabet, Max Stiner, Ferdinand Lassalle et le luciférien et anarchiste Michael Bakunin 1. Bruno Bauer (1809 -1882) est également connu par son association avec Max Stirner et Friedrich Nietzsche. Stirner et Bauer étaient tous deux des étudiants de Hegel et, avec Engels et Marx, ils faisaient partie d’un groupe de jeunes philosophes que les historiens ont classés dans la catégorie des « jeunes Hegeliens ».

pierre-joseph2bproudhon
Pierre-Joseph Proudhon (1809 – 1865)

Hess était un partisan enthousiaste de Pierre-Joseph Proudhon (1809 – 1865), le premier philosophe politique à se dire anarchiste, marquant ainsi la naissance formelle de l’anarchisme au milieu du XIXe siècle 2. Proudhon s’est également inspiré de Saint-Simon 3. En 1829, Proudhon a supervisé l’impression du livre Le Nouveau Monde Industriel et Sociétaire de Charles Fourier, et leurs discussions l’ont fortement marqué et influencé toute sa vie 4. L’affirmation la plus connue de Proudhon est que « la propriété est un vol ! «  contenue dans son premier grand ouvrage, Qu’est-ce que la propriété ? ou Recherche sur le principe du Droit et du Gouvernement (1840). Ce livre a attiré l’attention de Karl Marx, qui a entamé une correspondance avec Proudhon. Les deux hommes s’influencent mutuellement et se rencontrent à Paris alors que Marx y est exilé.

En 1841, Hess rencontre Karl Marx et lui enseigne la philosophie du communisme 5. Hess écrit à son ami sceptique Auerbach :

Il est le plus grand, peut-être le seul vrai philosophe actuellement en vie… Le Dr Marx – c’est le nom de mon idole – est encore un très jeune homme (vingt-quatre ans au plus), et il portera le coup de grâce à la religion et à la politique médiévales. Il combine la profondeur philosophique avec un esprit des plus mordants : imaginez Rousseau, Voltaire, Holbach, Lessing, Heine et Hegel – non pas réunis de toute façon, mais fusionnés en une seule personnalité – et vous aurez le Dr Marx 6.

La philosophie du communisme de Marx a également représenté un développement ultérieur de la Kabbale lourianique grâce à l’influence de Hegel 7. En fin de compte, la pensée de Hegel et de Marx était un prolongement de la littérature apocalyptique juive et du Livre de l’Apocalypse, par l’intermédiaire de Joachim de Fiore 8. Selon Norman Cohn, dans The Pursuit of the Millennium : Millenarians Revolutionary and Mystical Anarchists of the Middle Ages, en référence à l’influence de Joachim de Fiore :

61fdrpxxz6l._sl250_…c’est sans aucun doute la fantaisie joachite des trois âges qui a réapparu, par exemple, dans les théories de l’évolution historique exposées par les philosophes idéalistes allemands Lessing, Schelling, Fichte et, dans une certaine mesure, Hegel ; dans l’idée d’Auguste Comte de l’histoire comme une ascension de la phase théologique à la phase scientifique en passant par la phase métaphysique ; et encore dans la dialectique marxienne des trois étapes du communisme primitif, de la société de classes et d’un communisme final qui doit être le royaume de la liberté et dans lequel l’État aura dépérit. 9.

Selon le rabbin Antelman dans To Eliminate the Opiate, Marx était lui aussi d’origine sabbatéenne, son père Heinrich ayant été intronisé dans la secte 10. Comme l’a souligné l’historien juif Paul Johnson dans son Histoire des Juifs, la théorie historique de Marx ressemble aux théories kabbalistiques de l’ère messianique du mentor de Sabbatai Zevi, Nathan de Gaza 11. L’un des grands-parents de Marx était Nanette Salomon Barent-Cohen, qui appartenait à une riche famille d’Amsterdam. Sa cousine avait épousé Nathan Mayer Rothschild et avait donné naissance au baron Lionel Nathan Rothschild. Karl Heinrich Marx est né à Trèves, Royaume de Prusse, en 1818, juif ashkénaze, de Hirschel Mordechai et Henriette Pressburg. Le nom juif de Marx est Chaim Hirschel Mordechai. Marx descend des rabbins talmudiques. Ses ancêtres paternels avaient fourni des rabbins à Trèves depuis 1723, poste occupé pour la dernière fois par son grand-père. Pendant la guerre napoléonienne de la sixième coalition, Hirschel Mordechai devient franc-maçon en 1813, rejoignant leur Loge L’Etoile Anséatique à Osnabrück 12. Après la guerre, il feint la conversion au christianisme, rejoignant l’Église évangélique de Prusse. La tante de Karl Marx épouse Lion Philips, devenant ainsi la grand-mère d’Anton et Gérard Philips, qui fondera plus tard la société Philips Electronics. Largement non religieux, Marx était un homme des Lumières, intéressé par les idées des philosophes Emmanuel Kant et Voltaire, rejoignant les Jeunes Hégéliens et obtenant son doctorat à l’université d’Iéna.

David LIVINGSTONE

1 – Nahum Norbert Glatzer. The Judaic Tradition: Texts (Behrman House Inc., 1969) p. 526.

2 – Alexander Reid Ross. Against the Fascist Creep (AK Press, 2017)

3 – Isaiah Berlin. The Life and Opinions of Moses Hess (Jewish Historical Society of England, 1959), p. 21.

4 – Rob Knowles. Political Economy from Below: Economic Thought in Communitarian Anarchism, 1840-1914 (Routledge, 2013), p. 342.

5 – George Woodcock. Pierre-Joseph Proudhon: His Life and Work (Schocken Books, 1972). p. 13.

6 – Tristram Hunt. Marx’s General: The Revolutionary Life of Friedrich Engels (Macmillan, 2010).

7 – Cited in Isaiah Berlin. The Life and Opinions of Moses Hess (The Lucien Wolf memorial lecture, Dec. 1957).

8 – see Glenn Magee, Hegel and the Hermetic Tradition (Cornel: Cornell University Press, July 2001).

9 – Norman Cohn. “Apocalypticism Explained: Nazism and Marxism” (PBS Frontline).

10 – Norman Cohn. “Apocalypticism Explained: Nazism and Marxism” (PBS Frontline).

11 – Ibid., p. 16.

12 – Paul Johnson. A History of the Jews, Weidenfeld and Nicolson, (London, 1987). p 348.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s