Soros et la « Women’s March » : l’énième arnaque du « mouvement spontané »

Jurisprudence Gene Sharp oblige, il suffit de lire qu’un mouvement est « spontané » pour découvrir dans la foulée qu’il ne l’est pas. La « Women’s March » contre Trump n’y fait pas exception et se révèle liée aux réseaux de George Soros.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s