II.13.xi Age de la Déraison – Révolution Française

Devenez complotiste avec le Volume IIChapitre 13 – Partie xi de l’incroyable Ordo ab Chao de l’auteur canadien David Livingstone, qui depuis 30 ans dévoile les coulisses de l’Histoire et vient de nous donner les droits de son intégrale traduction.

liberty-leading-people
La Liberté guidant le peuple par Eugène Delacroix commémorant la révolution de juillet 1830, qui a renversé le roi Charles X de France. Une femme du peuple avec une casquette phrygienne des Mystères Mithriaques personnifiant le concept de Liberté.

Les Amis Réunis, et la Loge des Chevaliers Bienfaisants ont été le principal vecteur des Illuminati pour fomenter la Révolution de 1789. Les principaux instigateurs de la Révolution, les marquis de Mirabeau (1749 -1791), de Condorcet (1743 – 1794), le duc de La Rochefoucault (1747 – 1827) et d’autres, étaient des officiers de haut rang de ces loges. Condorcet était membre des Illuminati, tout comme le comte Mirabeau. C’est un congrès secret convoqué en 1785, auquel participent Bode, le baron de Busche, Cagliostro, la Savalette de Langes et d’autres, ayant été invités par le comte de Mirabeau, où la mort de Louis XVI est décrétée 1. En 1788, des députés des Illuminati sont envoyés à la demande de Mirabeau pour informer les loges françaises sur la stratégie. Leur premier conseil fut la création d’un Comité politique dans chaque loge, d’où est né le Club des Jacobins. Bientôt, presque toutes les loges du Grand Orient sont infiltrées par des partisans de Weishaupt, qui deviennent actifs dans la diffusion de la politique de terrorisme contre l’État.

Dès 1785, le premier complot visant à fomenter la révolution est mis en œuvre. Cagliostro, qui avait également établi un lien avec les martinistes, avait été initié aux Illuminati près de Francfort et avait ensuite été employé à sa propagation. De son propre aveu, sa mission « était de travailler pour orienter la franc-maçonnerie vers les projets de Weishaupt », et que les fonds dont il disposait étaient ceux des Illuminati 2.

Sous les instructions des Illuminati, Cagliostro a été impliqué dans la célèbre « affaire du collier de diamants », un mystérieux incident à la cour de Louis XVI de France impliquant sa femme, la reine Marie-Antoinette. L’amitié de Cagliostro avec le cardinal de Rohan (1734-1803) a facilité son introduction à la cour du roi de France Louis XVI, d’où un certain nombre de dignitaires ont été initiés à sa franc-maçonnerie égyptienne, dont le Conseil suprême a été établi à Paris en 1785. Selon le cardinal de Rohan, « les séances magnétiques de Mesmer ne sont pas à comparer avec la magie de mon ami le comte de Cagliostro. C’est un véritable Rose-Croix, qui est en communion avec les esprits élémentaires. Il est capable de percer le voile du futur par sa puissance nécromantique » 3.

execution-louis-xvi
« Exécution de Louis XVI » – gravure sur cuivre allemande, 1793, par Georg Heinrich Sieveking.

La réputation de la Reine, déjà ternie par les commérages, a été ruinée par l’implication qu’elle avait participé à un crime visant à escroquer aux bijoutiers de la couronne le coût d’un collier de diamants très cher. L’affaire a été historiquement significative comme l’un des événements qui ont conduit à la désillusion de la population française envers la monarchie qui, entre autres causes, a finalement culminé avec la Révolution Française de 1789. Lors de la prise de la Bastille, le comte de Mirabeau aurait déclaré que « l’idolâtrie de la monarchie a reçu un coup mortel de la part des fils et des filles de l’Ordre des Templiers » 4. Lorsque Louis XIV, roi de France, a été exécuté, une voix dans la foule s’est élevée pour crier « De Molay est vengé » 5.

La motivation première du duc d’Orléans, qui sera connu sous son nom révolutionnaire de Philippe Égalité, outre sa haine du roi Louis XIV et de son épouse, Marie-Antoinette, est de réussir lui-même comme roi. Pour assurer sa succession au trône, Jacob Falk lui aurait donné un talisman constitué d’un anneau que Philippe Égalité, avant son exécution après la Révolution, aurait envoyé à une Juive, Juliette Goudchaux, qui l’aurait transmis à son fils, devenu roi Louis Philippe 6.

David LIVINGSTONE

1 – Webster. Secret Societies and Subservive Movements, p. 234.2 – Henri Martin. Histoire de France, Vol. XVI. p. 531; cited in Webster, Secret Societies and Subversive Movements, p. 233.

3 – “The Rise and Fall of Count Cagliostro.” Witchcraft and War (April 17, 2016).

4 – Howard. Secret Societies.

5 – Ibid.

6 – “Falk, Hayyim Samuel Jacob (also known as De Falk, Dr. Falk, or Falkon),” Jewish Encyclopedia (1906)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s