III.1.iv Théosophie – Theosophical Society

Devenez complotiste avec le Volume III – Chapitre 1 – Partie iv de l’incroyable Ordo ab Chao de l’auteur canadien David Livingstone, qui depuis 30 ans dévoile les coulisses de l’Histoire et vient de nous donner les droits de son intégrale traduction.
Avant de cliquer, assure-toi d'avoir donné au moins une fois pour examiner cet egrégore !

image-1-blavatsky-1889
Helena Petrovna Blavatsky (1831 – 1891)

La Golden Dawn était gouvernée par les « Chefs Secrets », qui étaient liés à la fois à ceux de la Stricte Observance et aux « Maîtres Ascensionnés » de H.P. Blavatsky (1831 – 1891). Blavatsky est né en Ukraine dans la noblesse russe. Au moins deux fois dans sa carrière, Blavatsky a offert ses services comme espion aux agences de renseignement russes et britanniques respectivement 19. Dotée de capacités extrasensorielles, elle a voyagé dans le monde entier à la recherche d’enseignements occultes et a passé de nombreuses années sur le sous-continent indien. Blavatsky a formé la Société Théosophique en 1875, et a écrit des œuvres monumentales telles que Isis Unveiled, et The Secret Doctrine,  considérée comme les « bibles » de la Franc-maçonnerie, elle 20. Le général de la guerre civile et Grand Maître de la Franc-maçonnerie de Rite Écossais Albert Pike en fut membre pendant une courte période 21, tout comme W.B. Yeats, Wassily Kandinsky, Piet Mondrian, Sir Arthur Conan Doyle et Thomas Edison.

Blavatsky était également membre des Carbonari, s’étant alliée à Mazzini vers 1856 22. Après avoir publié Isis Unveiled, elle fut initiée à la maçonnerie en 1878 par John Yarker, un autre membre fondateur de la Societas Rosicruciana in Anglia (SRIA), qui était ami avec Blavatsky et Garibaldi. Yarker semble avoir participé à la fondation de la Société Théosophique, dont les membres dirigeants étaient également membres de Memphis-Misraïm, qui était dirigée par Garibaldi. En 1881, le général Giuseppe Garibaldi s’apprête à fusionner les rites de Misraïm et de Memphis, qui succède au front des Illuminati du Philadelphes 23. Yarker devint finalement Grand Maître adjoint du Rite de Memphis-Misraim en 1900 et Grand Maître en 1902.

Blavatsky prétendit avoir été en contact avec des entités désincarnées qu’elle désigna comme Maîtres Ascensionnés, appartenant à la Great White Brotherhood, qui étaient supposés être les premiers habitants de l’Atlantide, et dont on dit qu’ils résident maintenant dans le mystérieux royaume de Shambhala. De là, ils ont aidé l’humanité à évoluer en une race de surhommes. L’idée a été lancée à la fin du XVIIIe siècle par Karl von Eckartshausen (1752 – 1803), un philosophe bavarois et membre des Illuminati de Weishaupt, dans son livre The Cloud upon the Sanctuary. Eckartshausen a également beaucoup correspondu avec Louis Claude de Saint-Martin, qui l’admirait beaucoup. Eckartshausen fut également l’un des auteurs recommandés pour les initiés Illuminati 24. Eckartshausen désigna un groupe de mystiques, qui restèrent actifs après leur mort physique sur terre, comme le Council of Light 25. Selon Joscelyn Godwin, Eckartshausen s’est inspiré en partie d’idées chrétiennes telles que la Communion des Saints, et en partie d’idées sur les sociétés secrètes d’adeptes mystiques éclairés, caractérisées par les Rose-Croix et les Illuminati 26.

La fascination initiale de Blavatsky pour l’Égypte en tant que source de la sagesse antique est née de sa lecture d’Edward Bulwer-Lytton, dont The Last Days of Pompeii était un récit de l’impact du culte d’Isis à Rome au cours du premier siècle après J.-C. L’hommage récurrent de Blavatsky à Bulwer-Lytton et à la force Vril a exercé une influence durable sur d’autres auteurs ésotériques. Blavatsky a approuvé la vision du Vril comme une véritable force magique dans son livre Isis Unveiled (1877) et à nouveau dans The Secret Doctrine (1888). Dans Blavatsky, la race souterraine de Bulwer-Lytton est transformée en guides spirituels bienveillants.

David LIVINGSTONE

19 – Markus Osterrieder. “From Synarchy to Shambhala: The Role of Political Occultism and Social Messianism in the Activities of Nicholas Roerich” Birgit Menzel, Michael Hagemeister and Bernice Glatzer Rosenthal, ed. The New Age of Russia: Occult and Esoteric Dimensions (Studies on Language and Culture in Central and Eastern Europe, Volume 17), p. 3.

20 – Livingstone, Terrorism and the Illuminati, p. 166.

21 – Edith Starr Miller Paget Queenborough (Baroness). Occult theocrasy, Volumes 1-2. International league for historical research (Imprimerie F. Paillart, 1933), p. 531.

22 – René Guénon, Le Theosophisme, p. 14, cié par K. Paul Johnson, The Masters Revealed, p. 40.

23 – Terry Melanson. Perfectibilists.

24 – Ibid.

25 – K. von Eckartshausen, The Cloud upon the Sanctuary (Isabelle de Steiger, translator) (Weiser: 2003)

26 – Godwin. The Theosophical Enlightenment, ch. 1.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s