Chaim Weizmann

Proche de Cecil Rhodes, de Lionel Walter Rothschild et de Theodor Herzl, en concertation avec le groupe Milner, il contribue à la rédaction en 1917 de la déclaration Balfour octroyant un foyer national juif en Palestine. Début 1919, Chaim signe avec le futur roi d’Irak un accord permettant d’obtenir le pouvoir en Palestine une fois la majorité atteinte et devient, en 1949, le premier président d’Israël (son neveu le septième en 1993) avec les conséquences inflammables que l’on sait conformément à son savoir-faire : Chaim était chimiste  et s’est spécialisé dans la production d’explosifs lors de la première Guerre Mondiale.

Cliquez sur l'image pour afficher l'égrégore. Plus de détails sur https://noach.es/egregores/

Selon Wikipedia.fr [Chaim Weizmann]

Chaim Weizmann ou Haim Weizmann (חיים ויצמן), né le 27 novembre 1874 à Motol (actuelle Biélorussie) et mort le 9 novembre 1952 à Rehovot (Israël), est un chimiste et homme politique britannique puis israélien, premier président de l’État d’Israël entre 1949 et 1952.

Vie professionnelle

Chaim Weizmann est né dans le petit village de Motol (Motyli) près de Pinsk en Russie blanche, alors province de l’Empire russe. Il est diplômé de chimie de l’université de Fribourg en Suisse en 1900, puis enseigne à l’université de Genève de 1901 à 1903 puis à l’université de Manchester à partir de 1904. À cette date, il s’installe en Grande-Bretagne.

Il devient sujet de sa Majesté en 1910, et s’investit dans l’effort de guerre britannique durant la Première Guerre mondiale. En 1916, il met au point un mécanisme de fermentation bactérienne permettant de produire de grandes quantités de substances, telles que l’acétone, essentielles à la fabrication d’explosifs pour les Alliés.

Vie politique

Chaim Weizmann se rallie au sionisme dès les débuts de celui-ci. Il participe en août 1897 au premier congrès sioniste de Bâle aux côtés de Théodore Herzl devenant ainsi un des chefs de file du mouvement.

En 1903, il fonde à Genève son parti, la Fraction démocratique, qui milite en faveur du « sionisme pratique », et qui sera une des bases du parti des sionistes généraux, un parti sioniste libéral et modéré, qui sera créé au début des années 1920. Au cours de cette période genevoise, il fonde la première maison d’édition sioniste, Der Jüdische Verlag, puis s’attaque à l’un des projets qui lui tient le plus à cœur : la future création de l’université hébraïque de Jérusalem1.

Il travaille avec Lord Balfour à la rédaction de la déclaration qui octroie un foyer national juif en Palestine.

Le 3 janvier 1919, il signe avec l’émir Fayçal ibn Hussein, futur roi d’Irak, un accord régissant les relations entre Juifs et Arabes au Proche et Moyen-Orient. La même année il déclare :« Nous demandons la possibilité de nous installer en Palestine et, quand nous serons la majorité, nous en réclamerons le gouvernement »2.

À partir de 1920, il est à la tête de l’Organisation sioniste mondiale, assumant la responsabilité de président par deux fois, de 1920 à 1931, puis de 1935 à 1946. A ce titre, il rencontre dans l’entre-deux-guerres de nombreux hommes politiques américains et européens, dont Mussolini à trois reprises3,4.

En 1921, il monte avec Albert Einstein le projet de l’université hébraïque de Jérusalem. En 1929, il devient président de l’Agence juive.

Lors d’une rencontre avec le président américain Harry Truman, Weizmann obtient le soutien des États-Unis pour la création d’un futur État d’Israël.

Trois jours après la déclaration d’indépendance en 1948, il devient chef de l’État d’Israël en qualité de président du Conseil d’État provisoire. L’année suivante, à la suite des premières élections législatives, la Knesset l’élit premier président de l’État d’Israël, titre purement honorifique et n’ayant pas de réelle signification politique. Il demeure en fonction du 17 février 1949 à sa mort.

Il fonde l’Institut Weizmann à Rehovot, un institut de recherche scientifique. Il est l’auteur d’un grand nombre de publications dans des revues scientifiques.

Il est l’oncle d’Ezer Weizman, septième président israélien entre 1993 et 2000.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s