III.10.v Avant-Garde – Surréalisme

Devenez complotiste avec le Volume IIIChapitre 9 – Partie v de l’incroyable Ordo ab Chao de l’auteur canadien David Livingstone, qui depuis 30 ans dévoile les coulisses de l’Histoire et vient de nous donner les droits de son intégrale traduction.

the-persistence-of-memory-canvas-collection-salvador-1931
The Persistence of Memory par Dali (1931)
800px-andre25cc2581_breton
Andre Breton (1896 –1966)

À la suite de sa campagne, Tzara a créé une liste de présidents dits « Dada », qui représentaient diverses régions d’Europe. Selon Hans Richter, cette liste comprenait, outre Tzara lui-même, des personnalités telles que Max Ernst, André Breton, Evola et Igor Stravinsky 1. Le travail de René Guénon a eu un impact sur de nombreux artistes, notamment dans le mouvement surréaliste qui s’est développé à partir des activités des Dada pendant la Première Guerre Mondiale. André Breton (1896-1966), qui s’intéressait aux œuvres de Joseph Péladan, en est un exemple 2. Breton était le chef de file du mouvement surréaliste et affirmait explicitement que le surréalisme était avant tout un mouvement révolutionnaire 3.

man-ray-dali
Salvador Dali (1904 – 1989) et Man Ray (1890 – 1976)

Les surréalistes se tournaient également vers la dialectique marxiste et les travaux de représentants de l’Ecole de Francfort tels que Walter Benjamin et Herbert Marcuse. Selon Walter Benjamin, « Depuis Bakounine, l’Europe a manqué d’un concept radical de liberté » 4. À partir des années 20, le mouvement surréaliste s’est répandu dans le monde entier et a fini par toucher les arts visuels, la littérature, le cinéma et la musique de nombreux pays et langues, ainsi que la pensée et la pratique politiques, la philosophie et la théorie sociale.

51c1hkbknjl._sl250_Tous les poètes français admirés par les surréalistes, tels que Hugo, Nerval, Baudelaire, Rimbaud, Lautramont, Mallarme, Jarry et Apollinaire, ainsi que les socialistes utopiques, peuvent être liés à l’occultisme de Swedenborg et d’Eliphas Lévi. Breton a lui aussi été profondément influencé par Levi qui a écrit : « L’imagination appliquée à la raison est géniale » 5. Pour le Breton, tout art, même le plus réaliste, a son origine dans la magie. Mais l’art qui est spécifiquement magique est celui qui représente le triomphe de l’esprit sur la réalité extérieure 6. Pour exploiter l’« irrationnel », les surréalistes ont commencé à expérimenter l’écriture automatique, ou automatisme, une sorte de courant d’effort de la conscience, et ont publié les écrits, ainsi que des récits de rêves. Comme l’indique Nadia Choucha dans Surrealism and the Occult : Shamanism, Magic, Alchemy, and the Birth of an Artistic Movement, « La technique de l’automatisme, empruntée à la fois à la technique psychologique de la libre association et au médium spirite, était considérée comme le meilleur moyen de libérer la créativité et l’inspiration » 6 Le groupe dirigé par André Breton affirmait que l’automatisme était une meilleure tactique de changement sociétal que celles de Dada, dirigé par Tzara, qui était maintenant parmi leurs rivaux. Le groupe d’André Breton s’est développé pour inclure des écrivains et des artistes de divers médias tels que Max Ernst, Salvador Dalí, Man Ray, Joan Miró et Marcel Duchamp.

David LIVINGSTONE

1 – Hans Richter, Dada. Art and Anti-art (Thames & Hudson, London & New York, 2004), p. 201

2 – Alex Ross. “The Occult Roots of Modernism.” The New Yorker (June 26, 2017).

3 – Eddy Batache. “René Guénon et le surréalisme,” Cahier de l’Herne on René Guénon, p. 379.

4 – Eddy Batache. “René Guénon et le surréalisme,” Cahier de l’Herne on René Guénon, p. 379.

5 – Steven M. Wasserstrom. “Defeating Evil from Within: Comparative Perspectives on “Redemption Through Sin.” The Journal of Jewish Thought and Philosophy, Vol. 6, 1997, p. 40.

6 – Clifford Browder. André Breton: Arbiter of Surrealism. (Librairie Droz, 1967) p. 136.

7 – Nadia Choucha. Surrealism and the Occult: Shamanism, Magic, Alchemy, and the Birth of an Artistic Movement (Inner Traditions / Bear & Co, 1992) p. 52

2 commentaires

  1. L’auteur dit que « Le travail de René Guénon a eu un impact sur de nombreux artistes, notamment dans le mouvement surréaliste qui s’est développé à partir des activités des Dada pendant la Première Guerre Mondiale. ».
    Qu’il y ait eu « impact » de l’œuvre de Guénon ne signifie pas qu’il était en accord avec le surréalistes.
    Compte-rendu de Guénon en 1949 — Dans le numéro de décembre [du Symbolisme], un article sur « Le symbolisme du point », signé « Timotheus », rassemble quelques données tirées principalement de l’ésotérisme islamique et de la Kabbale, et en rapproche des textes d’auteurs occidentaux, notamment Saint-Martin et Novalis ; puis il y oppose le reflet inversé qu’on en trouve actuellement dans le surréalisme, qui est présenté, et sans doute non sans quelque raison, comme inspiré par la contre-initiation. »

    J'aime

  2. Compte-rendu de Guénon — Dans le numéro de mai, Psychanalyse collective et symbolisme maçonnique, par « Timotheus » se base sur les théories de Jung pour interpréter l’idée de tradition et l’origine du symbolisme ; comme nous avons déjà montré, dans notre récent article sur Tradition et « inconscient » (voir numéro de juillet-août 1949), les dangereuses erreurs qu’impliquent les conceptions de ce genre, il est inutile que nous y insistions de nouveau, et nous remarquerons seulement ceci : quand on rapporte le surréalisme à l’action de la contre-initiation, comment peut-on ne pas se rendre compte que la même chose est vraie à plus forte raison pour la psychanalyse ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s