V.10.v Projet Stargate – Intraterrestres

Devenez complotiste avec le Volume VChapitre 10 – Partie v de l’incroyable Ordo ab Chao de l’auteur canadien David Livingstone, qui depuis 30 ans dévoile les coulisses de l’Histoire et vient de nous donner les droits de son intégrale traduction.

allen-hynek-jacques-vallee-1
J. Allen Hynek et Jacques Vallée (à droite)
congressmancharlierose
Membre du Congrès Charlie Rose

Ira Einhorn a également déclaré qu’il travaillait avec Jacques Vallée et Brendan O’Regan sur une base de données d’OVNI. Einhorn a également mentionné qu’il travaillait avec le membre du Congrès Charlie Rose (1939 – 2012) de la commission parlementaire sur le renseignement. Rose a confirmé lors d’une conversation téléphonique avec Sarfatti qu’Einhorn était impliqué dans des opérations de sécurité nationale 1. Longtemps partisan des poursuites « parapsychologiques » du Pentagone, selon Rose, « certaines personnes pensent que c’est l’oeuvre du diable », a-t-il observé, « d’autres personnes pensent que c’est l’oeuvre du Saint-Esprit ». 2 Grâce à des sessions de formation EST à Esalen avec Erhard, Sarfatti a rencontré la femme de Francis Coppola et a commencé à passer beaucoup de temps chez les Coppola, à l’époque où il leur a fait connaître Einhorn et Vallée. Vallée est devenu conseiller technique de Close Encounters of the Third Kind, ce qui lui a permis de rencontrer plus tard Steven Spielberg 3, qui a servi de modèle au scientifique français François Truffaut dans le film 4.

franccca7oistruffaut
Vallée a inspiré le rôle joué par François Truffaut dans les Rencontres du Troisième Type

M. Vallée, qui est titulaire d’une maîtrise en astrophysique et d’un doctorat en informatique de l’Université Northwestern, a été l’un des premiers scientifiques à défendre la théorie selon laquelle les OVNI sont des vaisseaux spatiaux extraterrestres. Dans le domaine scientifique, M. Vallée s’est distingué par le co-développement de la première cartographie informatisée de Mars pour la NASA et par son travail au Stanford Research Institute (SRI) avec Ira Einhorn sur le centre d’information en réseau pour l’ARPANET. Vallée a également participé au Physics-Consciousness Research Group (PCRG) de Sarfatti.

En plus de Vallée, Regnery Publishing a également publié les travaux d’un autre célèbre scientifique qui a été le pionnier de l’étude des OVNI, le Dr Josef Allen Hynek. Hynek était un astronome, professeur et ufologue américain, qui a agi comme conseiller scientifique pour les études sur les OVNI entreprises par l’armée de l’air américaine dans le cadre de trois projets consécutifs : Project Sign (1947-1949), Project Grudge (1949-1952) et Project Blue Book (1952-1969). Bien qu’initialement sceptique, après avoir examiné des centaines de rapports sur les OVNI au cours des décennies (dont certains rédigés par des témoins crédibles, notamment des astronomes, des pilotes, des policiers et des militaires), Hynek a conclu que certains rapports représentaient de véritables preuves empiriques. Plus tard, Hynek a développé le système de classification « Close Encounter ».

henry-regnery
Henry Regnery, fils du fondateur de l’AFC, William H. Regnery, et président de la Philadelphia Society.

Le premier livre de Vallée, Anatomy of a Phenomenon (Regnery, 1965), soutenait que « grâce à l’activité des OVNI… les contours d’une vie intelligente étonnamment complexe au-delà de la terre peuvent déjà être discernés ». 5 Dans Challenge to Science – The UFO Enigma (Regnery, 1966), lui et Janine Vallée ont exhorté la communauté scientifique à considérer les preuves d’OVNI sous cet angle. Mais en 1969, quand il a publié Passport to Magonia: From Folklore to Flying Saucers (Regnery), l’évaluation du phénomène OVNI par Vallée avait subi un changement significatif. Vallée s’éloigne des hypothèses extraterrestres et avance l’idée radicale que les OVNI sont un phénomène paranormal. Comme alternative à l’hypothèse de la visite extraterrestre (ETH), Vallée a allégué que ces entités étaient « intraterrestres », avec des points communs entre les OVNI, les sectes, les mouvements religieux, les démons, les anges, les fantômes, les observations cryptées et les phénomènes psychiques.

En 1973, Regnery a publié Sybil, un livre de Flora Rheta Schreiber sur le traitement de Sybil Dorsett (pseudonyme de Shirley Ardell Mason) pour trouble dissociatif de l’identité (alors appelé trouble de la personnalité multiple) par sa psychanalyste, Cornelia B. Wilbur. Après une longue thérapie comprenant des entretiens à l’amobarbital et par hypnose, Sybil manifeste seize personnalités. Rappelant les affirmations sur le contrôle de l’esprit basé sur le traumatisme, Wilbur écrit que le trouble de personnalité multiple de Sybil est le résultat des sévères abus physiques et sexuels dont elle aurait été victime de la part de sa mère, Hattie. Le livre a été transformé en deux téléfilms du même nom, l’un en 1976 et l’autre en 2007.

David LIVINGSTONE

1 – Jack Sarfatti. cited in Jacques Vallee. Forbidden Science Vol. II (San Francisco: Documatica Research, 2009), p. 513 n. 8.

2 – Constantine. Virtual Government, p. 120.

3 – Sarfatti. “In the Thick of It.”

4 – Jacques Vallée. Dimensions: A Casebook of Alien Contact (1st ed.) (Contemporary Books, 1988), p. 269.

5 – Jacques Vallée. Anatomy of a Phenomenon: Unidentified Objects in Space–A Scientific Appraisal (New York: Regnery Publishing, 1965), p. 244.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s