Stop antisémitisme. Play antinoachisme.

A savoir : l’antisémitisme, en plus d’être une faute morale (et pénale) inclut tous les descendants de Sem, donc Juifs et Arabes. Le terme est donc utilisé à tort pour désigner une Elite cosmopolite, apatride et esclavagiste. L’antinoachisme, lui, n’est pas condamnable, et on imagine difficilement le CRIF en demander l’interdiction !

Qui sont les noaches ?

Ce sont les « gueux » de toute nation ; Gilets Jaunes et autres opprimés à travers le monde, victimes en puissance, de par leurs conditions, des préceptes noachides. Le néologisme noaches désignent ceux s’opposant au noachisme.

3xOSfhmdd9oDSAeovUlzsbRzFsCMTIzs5pJXQQQXaVo
« 1920 – Before the Storm » de Jakub Różalski

Qui sont les noachites ?

Juifs et goyim œuvrant au noachisme et à ses préceptes. A l’instar de franc-maçons accomplissant, en conscience ou non, le plan du « Grand Architecte » :

« Un Maçon est obligé, de par sa Tenure, d’observer la Loi morale, en tant que vrai noachite… »

Article Premier – Constitutions d’Anderson de 1738

La plupart d’entre eux n’ont pas lu ou compris ce que le noachisme impliquait. Ce n’est seulement à partir du 21ème degré (du Rite Ecossais Ancien et Accepté) que cette idéologie est abordée, même si elle figure à la toute première page sous des yeux « profanes », « cachée en pleine lumière » observeront certains.

Pourquoi parler de pré-post-République ?

Parce que la République, universelle par nature, « pré-noachise » ses concitoyens à leur insu, son prototype étant la déclaration des « Droits de l’Homme », sur Dieu.

« Ce noachisme s’impose de plus en plus dans les structures mentales. Ainsi, le Congrès des états-Unis a adopté dans le cadre de « l’Education Day », le 26 mars 1991, la reconnaissance des lois noachides comme socle de la société américaine. »

Connaissez-vous le noachisme ? – Pierre Hillard

Ce qui nous entraîne vers un point de bascule où cette Elite cosmopolite sera perçue soit comme le remède à une menace qu’elle aura créée, soit assumera le rôle du bourreau. Ce qui est sûr, c’est que le paravent démocratique tombera.

 De la Shoah aux Noaches

Comment passer de la victime au sauveur ? Et comment l’affirmer en évitant tout malheureux amalgame (ou anagramme) ou de citer les faux Protocoles des Sages de Sion, quand bien même prophétiques ? Et bien en prenant toujours appui sur des références historiques et religieuses d’auteurs adoubés tels que Gershom Scholem ou Elie Benamozegh, et dont les ouvrages expliquent tout ou presque.

Pour aller plus loin, remontons le temps

Projet séculaire sinon millénaire, nous avions posé cette question à Youssef Hindi. Pour lire sa réponse, cliquez sur l’image.


Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s