III.2 Sur René Guénon et la Maçonnerie – Supérieurs Inconnus

Guénon est aussi adulé dans les milieux maçonniques, que soufis mais aussi identitaires, ce qui n’est pas forcément bon signe. Et pour cause, voici la seconde partie du troisième article de Karl Van der Eyken à paraître dans L’Héritage.

yeuxquisouvrent
Eyes Wide Shut miroir du titre de l’article « Les Yeux qui s’ouvrent » de Copin-Albancelli, film de Kubrick lui-même inspiré de La Nouvelle rêvée de Schnitzler

Quelques extraits éloquents, tirés du « Pouvoir occulte » 1 :

« On y a vu que notre confrère [Copin-Albancelli] ne craint pas, à propos du socialisme, d’envisager nettement une action des Supérieurs Inconnus ‘‘dont la Franc-Maçonnerie n’est que l’instrument’’, ou même qu’un instrument entre bien d’autres, et ‘‘aux suggestions desquels obéissent les Francs-Maçons’’, inconsciemment pour la plupart. ».

« Le socialisme, qui, certes, n’a rien d’initiatique, ne peut procéder que d’un ‘‘pouvoir occulte’’ simplement politique, ou politico-financier ; il est vraisemblable que ce pouvoir est juif, au moins partiellement, mais il serait abusif de le qualifier de ‘‘kabbaliste’’. Il en est qui ne savent pas suffisamment se garder de toute exagération à cet égard, et c’est pourquoi nous avons cru bon de préciser dans quelles conditions il est possible de considérer Jaurès, par exemple, comme ‘‘le serviteur des Supérieurs Inconnus’’, ou plutôt de certains Supérieurs Inconnus ». « [Que Jaurès soit maçon ou pas] ne fait rien à la chose, et il peut même fort bien ne faire partie d’aucune ‘‘société secrète’’ au sens propre du mot ; il n’en est qu’un meilleur agent pour les Supérieurs Inconnus qui se servent de lui, parce que cette circonstance contribue à écarter les soupçons 2. Ce que nous disons de Jaurès, parce que notre confrère l’a pris pour exemple, nous pourrions tout aussi bien le dire d’autres hommes politiques, qui sont à peu près dans le même cas ; mais l’exemple est assez typique pour que nous nous en contentions. »

« Un autre point qui est à retenir, c’est que les Supérieurs Inconnus, de quelque ordre qu’ils soient, et quel que soit le domaine dans lequel ils veulent agir, ne cherchent jamais à créer des ‘‘mouvements’’, suivant une expression qui est fort à la mode aujourd’hui ; ils créent seulement des ‘‘états d’esprit’’, ce qui est beaucoup plus efficace, mais peut-être un peu moins à la portée de tout le monde. Il est incontestable, encore que certains se déclarent incapables de le comprendre, que la mentalité des individus et des collectivités peut être modifiée par un ensemble systématisé de suggestions appropriées ; au fond, l’éducation elle-même n’est guère autre chose que cela, et il n’y a là-dedans aucun ‘‘occultisme’’ ».

« Le socialisme répond à certaines conditions actuelles, et c’est là ce qui fait toutes ses chances de succès ; que les conditions viennent à changer pour une raison ou pour une autre, et le socialisme, qui ne pourra jamais être qu’un simple moyen d’action pour des Supérieurs Inconnus, aura vite fait de se transformer en autre chose dont nous ne pouvons même pas prévoir le caractère. C’est peut-être là qu’est le danger le plus grave, surtout si les Supérieurs Inconnus savent, comme il y a tout lieu de l’admettre, modifier cette mentalité collective qu’on appelle l’‘‘opinion’’ ; c’est un travail de ce genre qui s’effectua au cours du XVIIIe siècle et qui aboutit à la Révolution, et, quand celle-ci éclata, les Supérieurs Inconnus n’avaient plus besoin d’intervenir, l’action de leurs agents subalternes était pleinement suffisante. ».

Ces extraits sont suffisamment clairs, et se passent de commentaire ; la seule création d’« états d’esprit » en dit déjà long… Que ce soient les invisibles Rose-Croix3 ou les Supérieurs Inconnus, ils ont en commun le même mode opératoire. La création d’un état d’esprit est pleinement d’actualité et elle est même devenue manifeste, en plus avec beaucoup d’orgueil. Apparemment la victoire se dessine à l’horizon pour l’Adversaire, sauf imprévu… Ce qui est sûr c’est qu’un imprévu ne viendra pas d’esprits neutralisés par l’indifférence ; ces esprits sont conditionnés pour obéir passivement à l’antéchrist – la conséquence ultime de la désobéissance primordiale.

Retrouvez cet article dans le prochain numéro de L’Héritage.

Karl VAN DER EYKEN

1 – Article Réflexions à propos de ‘‘pouvoir occulte’’ de René Guénon paru dans La France Antimaçonnique paru les 11 et 18 juin 1914, 28ème année. Signé « Le Sphinx » en réponse à l’article « Les Yeux qui s’ouvrent » du militant nationaliste, l’anti et ex-maçon, Paul Copin-Albancelli.

2 – Mgr H. Delassus : « La presse collectiviste est aux mains des Juifs dans tons les pays du monde, et l’on sait que chez nous l’Humanité, l’organe du citoyen Jaurès, fut fondée avec les capitaux fournis par douze Juifs – « un par chaque tribu » , disait Urbain Gohier dans la Terreur Juive. Le collectivisme est le terme auquel tendent les Juifs, le collectivisme qui, sous couleur de remettre tout à l’État, remettra tout dans leurs mains à eux qui se trouveront dissimulés derrière la personnalité anonyme de l’État. ». « La Conjuration Antichrétienne », 1910, p. 736

3 – Voir supra, L’Héritage, N° 13. Voir aussi Alain Pascal, Le Siècle des Rose-Croix, Éditions des Cimes, 2018.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s