III.17.i Régime de Vichy – Pacte Synarchiste

Devenez complotiste avec le Volume IIIChapitre 17 – Partie i de l’incroyable Ordo ab Chao de l’auteur canadien David Livingstone, qui depuis 30 ans dévoile les coulisses de l’Histoire et vient de nous donner les droits de son intégrale traduction.

L’Internationale Fasciste est née des cercles synarchistes associés au mythe du Prieuré de Sion entourant le régime de Vichy dirigé par le Maréchal Philippe Pétain, le gouvernement de la collaboration qui a mis fin à la Troisième République française – le système de gouvernement adopté en France à partir de 1870, lorsque le Second Empire français s’est effondré pendant la guerre franco-prussienne – le 10 juillet 1940 après la défaite de la France face à l’Allemagne nazie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le régime de Vichy et Pétain ont été soutenus par l’Action Française, une publication française d’extrême droite associée à René Guénon et Jean Cocteau, un prétendu Grand Maître du Prieuré de Sion.

En 1938 et 1939, le chef synarchiste Jean Coutrot se rend plusieurs fois en Angleterre, où il rencontre Aldous Huxley, auteur de A Brave New World que le rapport Chavin qualifie de « pro-national-socialiste » 1. En 1936, Huxley et Coutrot fondent le Center for the Study of Human Problems (CSHP), qui est financé par la Fondation Rockefeller 2. Selon le rapport Chavin, le CSHP était l’un des fronts synarchistes tels que X-Crise, the Comité National de l’Organisation Française (CNOF), le Centre National de l’Organization Scientifique du Travail (COST), the Groupements non-conformistes, and the Institute for Applied Psychology, qui ont tous été créés dans le but de recruter des membres pour le Mouvement Synarchique d’Empire (MSE), dont Coutrot était le leader 3.

L’ami de Huxley et le fabien [Fabian Society], H.G. Wells, était également affilié au CHSP. Dans Open Conspiracy: Blue Prints for a World Revolution (1928), Wells écrit :

…apparaîtra d’abord, je crois, comme une organisation consciente d’hommes intelligents et très probablement, dans certains cas, riches, comme un mouvement ayant des buts sociaux et politiques distincts, ignorant, je l’avoue, la plupart des appareils de contrôle politique existants, ou ne les utilisant que comme un instrument accessoire dans les étapes, un simple mouvement d’un certain nombre de personnes dans une certaine direction qui découvriront bientôt avec une sorte de surprise l’objet commun vers lequel ils se dirigent tous… De toutes sortes de façons, ils influenceront et contrôleront l’appareil du gouvernement ostensible 4.

Le MSE de Coutrot était un successeur direct de l’Ordre Martiniste de Papus. La mort de Papus en 1916 avait entraîné un schisme au sein de l’Ordre Martiniste quant à son implication dans la politique. Les militants de Victor Blanchard – probable membre de la Fraternité des Polaires et associé de H. Spencer Lewis, le fondateur de l’Antiquus Mysticusque Ordo Rosae Crucis (AMORC) – qui était à la tête du secrétariat de la Chambre des députés du Parlement français, ont formé un groupe dissident, l’Ordre Martiniste et Synarchique, qui a créé le Comité Central Synarchique en 1922, destiné à attirer de jeunes fonctionnaires prometteurs et « les jeunes membres de grandes familles d’affaires » 5 . Le Comité est rapidement devenu le Mouvement Synarchique d’Empire (MSE) en 1930, dans le but d’abolir le parlementarisme et de le remplacer par la synarchie, dirigé par Jean Coutrot, un ami proche du Maréchal Pétain 6, et qui avait été affilié à l’Action Française 7.

coutrot
Jean Coutrot (1895 – 1941)

Les activités des synarchistes ont été exposées dans le quotidien français L’Appel, et un rapport en 1941, par Henri Chavin, directeur de la Sûreté Nationale, au Ministre français de l’Intérieur. Selon ce rapport, le mouvement synarchiste est un mouvement de portée internationale, né après le traité de Versailles, qui est financé et dirigé par certains groupes appartenant à la haute finance et au secteur bancaire international. Il vise essentiellement à renverser, dans tous les pays où ils existent, les régimes parlementaires jugés insuffisamment dévoués à leurs intérêts, et de surcroît trop difficiles à manipuler, en raison du grand nombre de personnes dont il faudrait assurer l’assistance. Elle propose également de remplacer ces gouvernements par des régimes autoritaires plus accommodants, dans lesquels tous les pouvoirs sont concentrés dans des groupes bancaires spécialement désignés pour chaque pays 8.

C’est la « mort étrange » par suicide en 1941 de Jean Coutrot, ingénieur de l’École Polytechnique associé à l’Action Française 9, qui a précipité dans la presse collaborationniste parisienne un tourbillon de rumeurs sur une « conspiration synarchiste » qui a fait sensation.

David LIVINGSTONE

1 – Henry Chavin. Rapport confidentiel sur la société secrète polytechnicienne dite Mouvement synarchique d’Empire (MSE) ou Convention synarchique révolutionnaire (1941), p. 8.2 – Sharon Zukin & Paul Dimaggio. Structures of Capital: The Social Organization of the Economy (Cambridge University Press, 199), p. 360; Johan Heilbron. French Sociology (Cornell University Press, 2015), p. 119.

3 – Henry Chavin. Rapport Confidentiel Sur La Societe Secrete Polytechnique Dite “Movement Synarchie d’Empire.” (France: Sécurité nationale, 1941), p. 6.

4 – H.G. Wells. “Anticipations of the Reaction of Mechanical and Scientific Progress Upon Human Life and Thought” (New York: Harper and Row, 1902), p. 285.

5 – André Ulmann and Henri Azeau, Synarchie et pouvoir (Julliard, 1968), p. 63.

6 – Michael Sordet. “The Secret  League of Monopoly Capitalism,” Schweiner Annalen No. 2, 1946- 47; cited in “The People’s Front.” The Nation (November 9, 1946).

7 – Lynn Picknett & Clive Prince. “Synarchy: The Hidden Hand Behind the European Union,” New Dawn, (March 15, 2012).

8 – Henry Chavin. Rapport confidentiel sur la société secrète polytechnicienne dite Mouvement synarchique d’Empire (MSE) ou Convention synarchique révolutionnaire (1941), p. 12.

9 – Olivier Dard. Jean Coutrot: de l’ingénieur au prophète (Presses Univ. Franche-Comté, 1999), p. 335, 347.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s