II.14.i Haskalah – Out of the Ghetto

Devenez complotiste avec le Volume IIChapitre 14 – Partie i de l’incroyable Ordo ab Chao de l’auteur canadien David Livingstone, qui depuis 30 ans dévoile les coulisses de l’Histoire et vient de nous donner les droits de son intégrale traduction.

John Robison, qui a écrit Proofs of a Conspiracy publié en 1798, a rapporté que dans les systèmes des degrés supérieurs des Illuminati, les doctrines sont les mêmes que celles du panthéisme de Baruch Spinoza 1. Pour son rejet de la révélation au profit de la raison, Spinoza est reconnu comme l’une des premières figures et l’une des figures de proue du Siècle des Lumières 2. Dans Radical Enlightenment: Philosophy and the Making of Modernity 1650-1750, Jonathan Israel, professeur à la School of Historical Studies, crédite Spinoza comme l’initiateur des principes fondamentaux de la pensée moderne. Dans son principal ouvrage politique, Tractatus Theologico-Politicus (1677), Spinoza s’oppose à la superstition, plaide pour la tolérance et la subordination de la religion à l’État, et se prononce en faveur de la démocratie libérale. Selon Spinoza :

Mais son but ultime n’est pas de dominer ou de contrôler les gens par la peur ou de les soumettre à l’autorité d’un autre. Au contraire, son but est de libérer chacun de la peur, afin qu’il puisse vivre en sécurité, dans la mesure du possible. C’est-à-dire qu’il peut conserver au plus haut degré possible son droit naturel de vivre et d’agir sans nuire à lui-même ou aux autres. L’objectif de l’État n’est pas, selon moi, de transformer les gens d’êtres rationnels en bêtes ou en automates, mais plutôt de permettre à leur esprit et à leur corps de se développer à leur manière, en sécurité, et de jouir du libre usage de la raison, et non de participer à des conflits fondés sur la haine, la colère ou la tromperie, ou à des disputes malveillantes entre eux. Par conséquent, le véritable objectif de l’État est en fait la liberté 3.

Selon Yirmiyahu Yovel, auteur de The Other Within: The Marranos: Split Identity and Emerging Modernity, l’expérience du Marrane a contribué à l’utilisation d’un « double langage », qui a délibérément employé l’équivoque, où les termes et les idées devaient être présentés pour paraître discuter d’une question à des personnes extérieures, sans révéler leur véritable signification à leur public cible, « établir un schéma linguistique qui a joué un rôle indispensable dans le processus de modernisation européenne ». Ainsi, les idées ésotériques juives pourraient être déguisées en philosophie « chrétienne » ou même laïque. Selon Yovel :

En perfectionnant les usages et les modes d’équivoque, les Marranes ont établi un schéma linguistique qui a joué un rôle indispensable dans le processus de modernisation de l’Europe… On peut donc dire qu’une certaine mesure d’élément marranesque était indispensable dans cette évolution ; les créateurs de la modernité ont souvent dû agir comme des quasi-marranes. Les Lumières en particulier ont manifesté cette nécessité -obbes et Spinoza, Hume et Shaftesbury, Diderot et Mandeville, Locke et Montaigne, les Déistes, les matérialistes, peut-être Boyle, voire Kant (sur la religion) et Descartes (sur son projet), et une multitude de petits personnages et de médiateurs ont jugé nécessaire de revenir à diverses techniques d’écriture masquée » 4.

Dans Spinoza’s Critique of Religion, Leo Strauss a suggéré que « le judaïsme moderne est une synthèse entre le judaïsme rabbinique et Spinoza » 5. Le rejet par Spinoza du judaïsme en particulier, et de la religion en général, a jeté les bases de l’avènement du soi-disant Siècle des Lumières Juives, ou Haskalah, un mouvement soutenant l’adoption des valeurs du Siècle des Lumières, et a promu une expansion des droits des Juifs au sein de la société européenne. Avant leur émancipation, la plupart des Juifs étaient isolés du reste de la société dans des zones résidentielles. Les partisans de la Haskalah préconisaient de « sortir du ghetto », non seulement physiquement mais aussi mentalement et spirituellement, appelant à une assimilation dans la société européenne, ce qui a transformé les Juifs en une race, et le judaïsme en une nationalité, ouvrant la voie à l’avènement du sionisme 6.

mendelssohn
Moses Mendelssohn

La Haskalah a abouti à la création d’une culture juive laïque, mettant l’accent sur l’histoire et l’identité juives, plutôt que sur la religion. Sa figure de proue était Moïse Mendelssohn (1729 – 1786), un partisan de la pensée de Spinoza, et qui selon les statues de l’ordre était membre des Illuminati 7. Mendelssohn pensait que le principal problème auquel les Juifs d’Allemagne et du reste de l’Europe étaient confrontés à l’époque était qu’ils vivaient isolés dans des ghettos, envoyaient leurs enfants dans des écoles juives et menaient leurs affaires en yiddish. Afin d’améliorer le statut culturel, social et économique des Juifs d’Allemagne, Mendelssohn a décidé de les assimiler dans la culture d’accueil 8.

En Europe, les Juifs étaient souvent soumis à un large éventail de restrictions, comme l’obligation de porter des vêtements spéciaux, tels que la Judenhut et l’insigne jaune pour les Juifs, ou n’étaient pas autorisés à voter. Alors que la plupart des autres pays européens ont mis en place des mesures qui restreignaient ces pratiques, après la Révolution, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 de la France a garanti la liberté de religion. Le 28 septembre 1791, la France révolutionnaire est devenue le deuxième pays du monde, après la Pologne cinq cents ans plus tôt, à émanciper sa population juive. En 1796 et 1834, les Pays-Bas accordent aux Juifs l’égalité des droits avec les Gentils.

Dans les pays du Premier Empire français conquis par Napoléon pendant les guerres napoléoniennes, il a émancipé les Juifs et a introduit d’autres idées de liberté de la Révolution française. Le bref empire de Napoléon maintient une présence militaire importante en Allemagne, en Italie, en Espagne et dans le duché de Varsovie, et compte la Prusse et l’Autriche comme alliés nominaux. Napoléon a annulé les anciennes lois qui limitaient la résidence des Juifs dans des ghettos, ainsi que les lois qui limitaient les droits des Juifs à la propriété, au culte et à certaines occupations. En 1807, il a désigné le judaïsme comme l’une des religions officielles de la France, avec le catholicisme romain et le protestantisme luthérien et calviniste.

L’émancipation des Juifs, mise en œuvre sous le régime napoléonien dans les États français occupés et annexés, a subi un revers dans de nombreux États membres de la Confédération Allemande suite aux décisions du Congrès de Vienne, après la défaite et la reddition napoléoniennes en mai 1814. Alors que l’assimilation s’était déjà mise en place dans d’autres pays d’Europe occidentale, tels que la France ou l’Italie, en Allemagne, elle a pris plus d’importance en raison de l’importance culturelle des Juifs allemands, qui représentaient à l’époque le plus grand groupe juif d’Europe occidentale 9. L’Allemagne a été l’un des premiers pays à introduire le principe de l’égalité juridique des Juifs. En fait, les Juifs allemands sont considérés comme ayant contribué à ouvrir la voie au « retour des Juifs dans la société » 10. Selon l’historien juif Jacob Katz, l’Allemagne a été considérée comme la « terre classique de l’assimilation » 11.

« La liberté personnelle (ou en tout cas une mesure élargie de celle-ci) », a expliqué Isaiah Berlin, « les opportunités économiques, les connaissances séculaires, les idées libérales, ont agi comme un vin enivrant sur les enfants des Juifs nouvellement émancipés » 12. L’émancipation était un objectif majeur des Juifs européens de cette époque, qui travaillaient au sein de leurs communautés pour parvenir à l’intégration dans les sociétés majoritaires et à une éducation plus large. Beaucoup sont devenus actifs politiquement et culturellement au sein de la société civile européenne plus large à mesure que les Juifs obtenaient la pleine citoyenneté. Ils ont émigré vers des pays offrant de meilleures opportunités sociales et économiques, comme l’Empire russe et la France. Certains Juifs européens se sont tournés vers le socialisme, et d’autres vers le sionisme juif.

David LIVINGSTONE

1 – “Ben Gurion Demands Abolition of 300-year Ban on Spinoza.” Jewish Telegraphic Agency (December 28, 1953).2 – Ben-Gurion. “Lasset uns gutmachen des Utrecht.” Hessing 1962: 9

3 – John Robison. Proofs of a Conspiracy (New York: George Forman, 1798).

4 – John Robison. Proofs of a Conspiracy (New York: George Forman, 1798).

5 – Cited in Kelly Devine Thomas. “Spinoza and The Origins of Modern Thought.” Historical Studies. Institute for Advanced Study. The Institute Letter Winter 2007. Retrieved from https://www.ias.edu/ideas/2007/israel-spinoza

6 – Yirmiyahu Yovel. The Other Within: The Marranos : Split Identity and Emerging Modernity (Princeton: Princeton University Press, 2009), p. 351.

7 – Leo Strauss. Spinoza’s Critique of Religion. Translated by E. M. Sinclair. Chicago: University of Chicago Press, 1997.

8 – Jacob Adler. “The Zionists and Spinoza.” Israel Studies Forum, Vol. 24, No. 1 (Spring 2009), pp. 25-38.

9 – author Melanson, Terry. Perfectibilists: The 18th Century Bavarian Order of the Illuminati (Kindle Locations 1475-1476). Trine Day. Kindle Edition.

10 – “Mendelssohn, Moses.” World Religions Reference Library. Encyclopedia.com.

11 – Marion Berghahn. German-Jewish Refugees in England (London: MacMillan Press, 1984), p. 40.

12 – Hans Liebeschi.itz, “Judentum und deutsche Umwelt im Zeitalter der Restauration,” Hans Liebeschiitz and Arnold Paucker (eds), Das Judentum in der deutschen Umwelt, 1800-1850 (Tiibingen, 1977) p. 2; cited in Marion Berghahn. German-Jewish Refugees in England (London: MacMillan Press, 1984), p. 40.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s